Le coin des chroniqueurs
Nous sommes le 17 Janvier 2018 Actuellement il y a 1 visiteur // 1578003 pages vues. Communauté projet Dayluck

Publicité

Apprendre à créer un site :
Site du zéro
Vos secrets :
Secretcache.fr
Autre lien :
Blog de Lydie
Le coin des chroniqueurs
Page : 1 2 3 4 - - - - - - -20 21 22

Virée sur le net
veesse le 09/02/2008

Salut à tous !

Aujourd'hui je vous propose une petite ballade sur le web à travers 3 sites.

Kali

 

Kali est un synthétiseur vocal, c'est donc un logiciel capable d'énoncer oralement un texte écrit. Ce logiciel est développé par deux laboratoires, une association d'aveugle et une PME. Cet outil peut-être utile pour les personnes aveugles (bon je ne crois pas que ça vous concerne mais j'imagine que ça en distraira quelques uns parmi vous durant quelques bonnes minutes).

Lien : Kali

 

 

 

L'homme qui est au-dessus de Dieu

Il a déjà compté jusqu'à l'infini deux fois, il peut changer une ampoule, les pieds dans l'eau de la baignoire, sans couper le courant, tout en chantant "le lundi au soleil". Les fans l'auront reconnu et connaissent certainement ce site vantant les exploits de Chuck Norris. Site qui marche fort avec 1500000 pages vues par mois (oui, ça me fait rêver), félicitation aux auteurs, il fallait trouver l'idée.

Lien : chucknorrisfacts.fr/index.php?p=parcourir&tri=mtop

 

Le jour où vous allez croiser Chuck

Voulez-vous savoir dans combien de temps vous aurez l'occasion de savoir quel goût ont les racines de pissenlit ? Rendez-vous sur ce site. Personnellement il faudra que je patiente jusq'au 13 mars 2059... Vous en avez donc encore pour 51 ans de Dayluck.

Lien : deathclock.com/

@bientôt pour une autre virée sur le net !



>>Commentaires


Nouveau concours Dayluck !
veesse le 02/02/2008

 

Le voici, le voilà. Le nouveau concours Dayluck arrive !

 

Le concept

Il s'agit d'un tout bête « Qui est-ce ? » (oui je n'ai pas trouvé plus original).

 

Comment cela va-il se passer ?

Je vais penser à un personnage et il va falloir que vous le trouviez à l'aide de questions.

En tout il y aura 5 personnages à trouver, il s'agira de personnes très célèbres que vous connaîtrez nécessairement tous. Elles viendront de 5 milieux différents : le cinéma, le sport, la politique, la chanson et la télévision.

Vous aurez 3 jours pour trouver chaque personnage (le jeu durera donc 15 jours)

Voici le calendrier :

 

Lundi 4 Personnage 1
Mar 5 1
Mer 6 1
Jeu 7 Personnage 2
Ven 8 2
Sam 9 2
Dim 10 Personnage 3
Lun 11 3

Mar 12

3
Mer 13 Personnage 4
Jeu 14 4
Ven 15 4
Sam 16 Personnage 5
Dim 17 5
Lun 18 5

 

Les questions

- Chaque joueur a droit à 2 questions (ce chiffre sera augmenter si je vois que vous ramez trop)

- Trouver un personnage relèvera d'un travail collectif. Chaque joueur pourra voir les questions posées par les autres joueurs et devra donc s'adapter (ne pas reposer une question déjà posée par exemple).

 

ATTENTION : je ne répondrai aux questions que par OUI ou NON, je ne répondrai donc pas aux questions impliquant d'autres réponses.

Genre de question à poser : « s'agit-il d'une femme ? »

Genre de question à ne pas poser : « quel est son métier ? »

 

Les réponses

Dans les réponses veuillez m'indiquer le NOM et le PRENOM du personnage. Toute réponse incomplète ne sera pas validée. ATTENTION pour chaque personnage répondez dans le laps de temps imparti à celui-ci (par exemple pour le personnage 1 répondez entre le 4 et le 6 février à minuit).

 

Que gagne le vainqueur ?

J'ai pensé que puisqu'il y avait la St Valentin entre-temps, le vainqueur gagnera un bisou (je ne peux pas promettre plus) du membre de l'équipe Dayluck qu'il choisira (sachant qu'il pourrait bien y avoir plusieurs vainqueurs à ce concours).

 

Bonne chance !



>>Commentaires


Chroniques de bibliothèque (3)
zlatko le 31/01/2008

Oui, je reconnais, les deux premières parties de ces chroniques plongeaient honteusement dans le cliché et la critique facile, et bien rassurez vous, le troisième volet est de la même veine. Cette fois, cependant, je donnais le bâton pour me faire battre : je m'asseyais à la table d'un groupe de 4 filles, se croyant plus dans une basse-cour que dans une bibliothèque. Voulant me démarquer de ce piètre tableau, j'activais mes neurones pour étudier mes cours en vue du partiel du lendemain. Mais la situation qui me fût offerte m'en empêcha,  mes jambes tremblantes, la sueur qui coulant sur mon visage, et mes yeux sans cesse en train de se tourner vers l'action eurent raison de l'ilôt de résistance et de bonne conscience qui m'incitaient à étudier.

Si sur les quatre filles, deux semblaient totalement studieuses, donc totalement inutiles, les deux autres m'apparurent comme de la matière première de qualité. La première, la mèche savamment coiffée en travers du front, l'oeil bleu, la tenue vestimentaire hautement tendance et une fâcheuse tendanceu à finireu ces moeu en laissant traînéeu la voix. La seconde, vestimentairement plus négligée, la coiffure basique, mais dégageant un certain charme par le côté naturel de son apparence. Pour faciliter la description de la situation qui va suivre, je me propose de nommer respectivement de manière affectueuse, nos deux protagonistes "Dinde" et "Cruche".

Ainsi Dinde s'affolait, visiblement stressée, son portable à la main, le verbe et le volume un peu haut pour un endroit aussi silencieux qu'une BU. Moi, tapi dans mon coin de table, je restais à l'affût de la moindre fulgurance, de la moindre phrase qui me donnerait la moindre information sur ce qui se tramait dans la trépidante vie de cette fausse bourgeoise mais de vrai décérébrée...Je compris lorsque, Cruche, dans un éclair de lucidité étonnant, prononça le pronom personnel de la 3e personne du singulier "il". Mais bien sûr, étais-je bête, m'étais-je, par mon observation, rabaissé à leur niveau pour ne pas avoir compris que leur sujet de conversation n'était autre que ce bipède briseur de coeur qu'est l'homme. Absurdement accrochée à son portable, comme un naufragé s'accroche à son bateau qui coule pour éviter la noyade, elle ne se rendait pas compte que, tel le naufragé avec sa bicoque, elle s'aggripait désèspérément à l'instrument qui la menait tout droit vers les tréfonds obscurs de son incommensurable malheur. Mais pour mieux saisir la haute portée de mon message, rien ne vaut une fidèle retranscription :

Dinde: "Pffff...

Cruche: "Hummmm"

Dinde: (soupir) tu vois(eu) je lui ai écrit et maintenant je stresse(eu)

Cruche: (sourire étouffé, sourire compatissant) "Hummm"

Dinde: C'est con, hein!!!

Cruche: (regard protecteur, penchement de tête...Ne réponds pas (qui ne dit mot consent disait ma grand mère))

Dinde: je sais pas quoi faire(eu), je suis perdu!

Cruche: (sourire impatient) ben, laisse lui le temps de répondre!

Dinde: hihi...oui(eu)

Cruche: ...

Remarquons le rôle prépondérant de l'amie, qui protège, qui soutient, qui aide sa copine, et qui surtout, ici, en a marre que sa belle de copine lui rabâche tout le temps la même chose.

Tout à coup une vibration se fait entendre. C'est sans doute un portable posé sur une table qui émet ce bruit sourd et surprenant. Dinde sursauta, son visage se para d'un large et joli sourire. Ca y'est son mec lui avait répondue, et ses crécelleuses lamentations pourraient alors cesser. Elle s'empara avec vivacité de son portable, le regarda avec précision, pour se rendre compte que ce n'était pas pour elle...La pauvre me dis-je. Son sourire s'effaça peu à peu de son visage en décomposition, alors que le mien s'étirait diaboliquement en travers de ma mine moqueuse. Je pris, avec une dextérité que cette jeune fille n'aurait pas renié, mon portable, et le portant à mon oreille, je pris bien soin de murmurer, par respect pour mes confrères BUistes.

Un rire nerveux secoua Dinde, tandis que la fourbe et cruelle Cruche pouffait vulgairement, oubliant son devoir de réserve face à l'infortune de son amie. D'ailleurs, les yeux de celle-ci s'embuèrent bientôt de larmes...
 



>>Commentaires


Biathlon en Ariège!
bouresip le 30/01/2008
Beille parie sur le biathlon    

 

   

 Les 9 et 10 février se déroulera au plateau de Beille le Biathlon challenge, première coupe de France de Biathlon dans les Pyrénées (il y a cinq manches au total) avec la particpation des meilleurs français, à l\'exception des 3 ou 4 meilleurs qui seront en Coupe du Monde.
Laure Bosc sera là évidemment !
 

 
Laure, notre espoir ariégeois et même pyrénéen,  vice championne de France du sprint le 6 janvier dernier, et surtout triple championne du monde jeune en titre!
 
Allez tous découvrir ce sport passionant dans le cadre magnifique des pyrénées ariégeoises!
 

 



>>Commentaires


Le XV de France : pourquoi?
zlatko le 22/01/2008

A 12h25, le journal annonçait la tant attendue liste que voici :

Rugby-XV de France - Les 22 pour l'Ecosse

AVANTS : Julien BRUGNAUT (Dax), Lionel FAURE (Sale), Jean-Baptiste POUX (Stade toulousain), William SERVAT (Stade toulousain), Dimitri SZARZEWSKI (Stade français), Loïc JACQUET (Clermont), Lionel NALLET (Castres, cap), Arnaud MELA (Albi), Julien BONNAIRE (Clermont), Thierry DUSAUTOIR (Stade toulousain), Fulgence OUEDRAOGO (Montpellier), Elvis VERMEULEN (Clermont)

ARRIERES : Jean-Baptiste ELISSALDE (Toulouse), Morgan PARRA (Bourgoin), David SKRELA (Stade français), François TRINH-DUC (Montpellier), Florian FRITZ (Stade toulousain), Damien TRAILLE (Biarritz), Vincent CLERC (Stade toulousain), Cedric HEYMANS (Stade toulousain), Julien MALZIEU (Clermont), Aurélien ROUGERIE (Clermont)
 

Je sais pas vous (je parle à ceux qui s'intéressent au rugby, les autres...restez quand même, ces réflexions peuvent toujours servir en société, ou à la machine à café) mais j'en connais peu, alors je me dis que de sombres stratégies sous-tendent ces choix.

Julien BRUGNAUT (Dax) : je ne connais pas ce joueur, normal, il joue à Dax... Cela doit être un hommage à notre dayluckeuse 40orely51.

Arnaud MELA (Albi) : idem pour lui et pour la même raison que pour le dacquois sus-cité. Je ne vois qu'une seule explication : le staff veut jouer sur l'effet Coué. En répétant son nom à plusieurs reprises, tels des marabouts sénégalais, durant les entraînements, les joueurs vont enfin apprendre à marquer des essais et passer des pénalités.

Fulgence OUEDRAOGO (Montpellier) : facile, on appelle ça la discrimination positive, et vu qu'il n'y a plus Betsen...

Loïc JACQUET (Clermont) : un peu plus connu car déjà sélectionné, son nom de famille n'y est là encore pas étranger (cf méthode Coué, Chapitre : la victoire est en nous)

Morgan PARRA (Bourgoin) : la seule erreur de casting : à la recherche d'une muse pour donner l'inspiration, ils ont confondu avec une actrice qui était plutôt dans le domaine de l'aspiration d'objets sexuellement contondants.

François TRINH-DUC (Montpellier) : là aussi discrimination positive pour ses racines indochinoises. A ne pas confondre avec une célèbre phrase que Ségolène aurait prononcé à son ex-compagnon au moment de leur rupture.

 



>>Commentaires



Page : 1 2 3 4 - - - - - - -20 21 22